Shelters pare-balles

Les shelters pare-balles, les guérites pare balles, les checkpoint pare-balles

Concernant la résistance aux balles, ce sont les normes EN 1522 et EN 1523 qui sont généralement prises en compte pour les shelters de sécurité.

Ces normes sont  applicables aux attaques avec l’utilisation de  pistolets et (ou) revolvers, carabines et (ou) fusils d’assaut et fusils de chasse. Ces armes tirent des balles de différents diamètres (calibres), avec des distances de tir variables  et sous des angles de tir définis. Toutes les conditions des essais sont très précisément définies dans les normes correspondantes

Classifications

Le tableau de classification, suivant la résistance, va de FB1 jusqu’à FB7 incluse, FB1 étant la moins contraignante et la FB7 la plus élevée.

Notons que lorsque des éclats sont produits lors de l’essai en conditions réelles, le numéro de classe est suivi de la mention S (avec éclats). Lorsqu’aucun éclat n’est produit lors de l’essai, le numéro de classe est suivi de la mention NS (sans éclats).

De fait, la résistance la plus élevée que peut recevoir un shelter  en matière de protection pare-balles est ainsi de classe FB7-NS.

Les classifications dépendent donc de nombreux paramètres comme le type d’arme, son calibre, la masse du projectile, la vitesse de ce dernier et la distance à laquelle est réalisée le tir.

On en déduit en fait une « puissance d’impact qui est maximale dans le cas de fusils d’assaut pour lesquels les balles sont très lourdes et la vitesse très importante (autour de 3500 km/h).

Classification pare balle

Ci-joint une vue synthétique des balles utilisées selon les différents types de fusils. On prend conscience de la différence de taille entre un fusil de type 22 LR (appelé 22 long rifle) et un fusil d’assaut…

Synthétique pare balle

 

De fait, lors de la conception d’un shelter pare-balle ou d’une guérite sécurisée, l’ensemble des constituants tels fenêtres, portes, murs doivent avoir le même niveau de résistance afin d’assurer l’homogénéité du produit.

Dans de nombreux cas, des fenêtres sécurisés pare balle sont présentes sur ces shelters car l’objectif reste d’avoir de la visibilité et de pouvoir contrôler, surveiller et alerter en cas de besoin.

Ces shelters sécurisés ou guérites pare balles sont souvent utilisés :

– sur des sites sensibles : ONU, parlements, siège sociaux de grandes entreprises de gouvernements, établissement bancaires, prisons, camps militaires ou humanitaires, ambassades….

– Pour la surveillance de frontières comme check point ou poste de garde.

– En cas de conflit ou de risque d’attentat.

Guérite par-balles

De la simple guérite au local équipé d’une zone nuit pour ses occupants, la taille du  shelter pare balles peut varier de 2 m² à des modules beaucoup plus spacieux.

Nous faisons en sorte, dans la plupart des cas, que les guérites sécurisées puissent être chargées à bord de containers maritimes

Selon l’agencement, certains peuvent être équipés pour assurer une certaine autonomie de leur occupant en cas d’attaque (nourriture, stock d’eau, énergie, traitement des effluents…)

Dans le cas de transports maritimes et (ou) routier, nous optimisons la place afin de limiter le coût du fret, et d’acheminer le nombre maximal d’unités à bord des containers maritimes.

Quoiqu’il en soit, Containers Solutions vous accompagne dans le design et le choix des composants afin de vous assurer le produit répondant au cahier des charges.

Pour tout conseil ou devis, n’hésitez pas à nous contacter !

Obtenir un devis